Accueil » Articles » Optimiser Son Référencement : Le Guide Complet

Optimiser Son Référencement : Le Guide Complet

Chapitre 6 : Créer un Contenu à Forte Valeur Ajoutée

Aujourd’hui, pour atteindre un positionnement optimal et durable dans les moteurs de recherche, il est indispensable de produire du contenu de qualité.

Tout d’abord, il faut comprendre que (quasiment) tout peut-être considéré comme du contenu sur un site : le texte, évidemment, mais également les images, vidéos, les informations à propos de l’auteur, les commentaires utilisateurs, les plugins sociaux, etc.
 

Un Contenu Pertinent et de Qualité

Comment se caractérise, selon Google, un contenu de qualité ? Je laisse volontairement les éléments techniques de côté dont nous avons déjà parlé dans le chapitre 3. Un contenu de qualité, selon Google, est :

  • Un contenu qui possède une certaine profondeur. Oubliez les articles de 20 mots ! Aujourd’hui, il faut s’efforcer de ne pas passer sous les 500 mots (250 pour les e-commerces). C’est un bon exercice : si vous n’y arrivez pas, c’est que le sujet ne vaut pas la peine d’être abordé ou qu’il est trop restreint.
  • Un contenu ciblé. Il s’agit de ne pas partir dans toutes les directions dans un article ou sur une page. Google doit pouvoir percevoir le fil conducteur de votre page ou article, et doit pouvoir déceler le sujet principal simplement.
  • Un contenu unique. Cela paraît évident : Google sanctionne tout copié-collé. Vous devez à tout prix éviter le contenu dupliqué et vous forcer à écrire un contenu toujours unique et original.
  • Des médias diversifiés. Vous devez vous efforcer d’intégrer des images et des vidéos au sein de vos articles ou de vos fiches produits. Cela, en plus de plaire à Google, rendra vos pages plus vivantes.
  • Un contenu souvent mis à jour. Google apprécie que les sites et les pages soient fréquemment mises à jour afin de coller à l’actualité du sujet traité. N’hésitez donc pas, d’une part, à écrire souvent ou à rajouter des produits à votre boutique et d’autre part de mettre régulièrement à jour vos articles déjà écrits ou vos fiches produits.

N’oubliez pas, je me permets de le réécrire, que vous devez auparavant optimiser les points techniques vue dans le chapitre 3 afin d’obtenir des résultats optimaux.
 

Contenu On-Site ou Off-Site

Le contenu On-Site est le contenu que vous produisez pour vous, sur votre site tandis que le contenu Off-Site est du contenu que vous allez produire sur d’autres sites.

Google saura que ce contenu provient de vous grâce à l’authorship que vous aurez correctement paramétré au préalable. La question est alors : est-il préférable d’écrire du contenu sur son site ou sur d’autres sites (Guest Blogging) ?

La réponse, quelques semaines auparavant, aurait été « les deux évidemment ». Cependant, Google a récemment refroidi l’ardeur des Guest Blogger en sanctionnant un site très connu sous prétexte que l’autre avait écrit pour un autre site « dont la thématique était différente ».

Or, après analyse, il s’avère que la thématique des deux sites était somme toute très proche. Cela nous amène donc, vous vous en doutez, à nous poser des questions.

Selon moi, il n’y a aucun problème à écrire pour d’autres sites du moment que l’on respecte certaines règles assez strictes (et que l’on suit l’actualité de Google !) :

  1. N’écrire que sur des thématiques proches de la vôtre, sur des sites ayant une thématique proche de la vôtre.
  2. Ecrire des articles aussi longs et qualitatifs que sur votre propre site, avec un contenu unique et original.
  3. Ne pas mettre plus d’un lien vers votre site par article ! Créez un lien de qualité comme on a appris à le faire.
  4. Conserver un ratio écriture pour mon site : écriture sur d’autres site de 2 :1 minimum.

En suivant ces quelques règles, Google ne devrait pas vous poser de problèmes (pour les prochains mois, au moins) et devrait même reconnaître et valoriser vos efforts.

Le Guest Blogging est également un excellent moyen pour vous faire connaître, attirer de nouveaux lecteurs ou clients, gagner en légitimité et associer votre marque avec d’autres. Ne vous trompez donc pas de site !
 

Diffuser et Faire Connaître votre Contenu

Tout d’abord, clarifions une chose : vous ne pouvez pas simplement créer un contenu optimisé et attendre que Google vous envoie tout votre trafic. Ou du moins, ce serait hypothéquer les chances de succès de votre site. Il vous faut mettre en place une stratégie de diffusion.

En faisant cela, vous poursuivez deux objectifs : montrer à Google que vous faîtes des efforts pour promouvoir votre propre contenu (cela vous aidera à être mieux classé) et également réduire votre dépendance aux moteurs de recherche en récupérant du trafic provenant de réseaux sociaux par exemple.

Pour diffuser efficacement votre contenu, il n’y a pas 36 solutions. Voici les techniques qui ont fait leurs preuves :

  • Payer contre des impressions ou des clics. D’une façon ou d’une autre, vous serez un jour obligé de passer par là pour développer votre site, que ce soit pour gagner des visiteurs ou en crédibilité. Le prérequis ici est de cibler exactement son audience afin de maximiser le retour sur investissement. Pensez à AdWords, mais également aux Facebook Ads ou aux publicités sur LinkedIn.
  • Utiliser les réseaux sociaux. Sur les réseaux sociaux, vous devez absolument présenter votre contenu de façon à ce qu’on ait envie de le partager (l’effet « viral »). Utilisez des messages courts et percutants. N’hésitez pas à proposer des offres exclusives afin de maximiser l’engagement.
  • Contacter des « influenceurs ». La stratégie sans doute la plus intimidante mais qui, bien effectuée, peut apporter des résultats exceptionnels ! Faites une liste des gens influents dans votre secteur et commencez par les suivre sur Twitter, LinkedIn, etc. pour apprendre à les connaître. Commentez leurs articles, leur site. Ensuite seulement rentrez en contact avec eux. Montrez vous humbles et par dessus tout soyez honnêtes. N’en attendez pas trop non plus : ils ne sont obligés à rien.
  • Parlez directement à vos prospects. Vous avez bien d’autres façons d’atteindre votre audience. Vous pouvez par exemple répondre directement aux problématiques de vos prospects sur les forums ou utiliser les tags sociaux (le fameux « hashtag ») sur Facebook, Twitter ou LinkedIn pour diffuser vos contenus.

Plus l’émulsion autour de vos contenus sera grande, plus les moteurs de recherche y seront attentifs et mieux ils vous classeront ! N’oubliez pas que in-fine ce sont les internautes qui font (indirectement) les classements.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*