Accueil » Articles » Optimiser Son Référencement : Le Guide Complet

Optimiser Son Référencement : Le Guide Complet

Chapitre 5 : Bien Choisir ses Mots Clefs

La mise à jour Hummingbird de Google, on l’a dit, a bouleversé notre approche des mots clefs. Jusqu’à Hummingbird, nous nous contentions de définir un sujet principal pour chaque article ou page d’un site et créions une liste de mots clefs en rapport avec ce sujet. Ensuite, nous construisions la page ou l’article autour de ces mots clefs, en respectant une certaine densité.

L’introduction de Google Hummingbird a complètement changé la donne : si Google est désormais capable de relier les mots d’une recherche entre eux afin de comprendre ce que l’utilisateur recherche, il nous faut nous adapter en conséquence.
 

Les Recherches Contextualisées

Hummingbird a donc introduit la notion de recherches contextualisées. Mais que veut dire « recherche contextualisée ? ». Prenons un exemple pour bien comprendre.

Si vous tapez le mot clef « apple » sur Google.com, vous allez tomber sur des résultats traitant de pomme et de la marque Apple. Maintenant, si vous tapez « apple tree », vous n’allez plus tomber que sur des résultats en relation avec des pommes, car Google aura compris le sens, le contexte de votre recherche. Idem dans l’autre sens si vous tapez « Apple computer ».

Encore plus fort : si vous tapez la recherche « film avec extraterrestre dans un vélo », Google ne va vous renvoyer que des résultats correspondant au fameux film E.T, non pas parce que ces résultats auront été optimisés pour les mots clefs « film », « extraterrestre » ou « vélo » mais parce que Google aura réussir à faire le lien entre ces mots clefs et a conclu que vous parliez du film E.T.
Les Recherches Contextualisées, Nouveauté de Google

Cette faculté de compréhension de l’algorithme de Google ne va faire que s’accroître dans le futur et c’est pourquoi il est essentiel de bien comprendre cela dès maintenant. La maîtrise des concepts et du traitement qu’en fait Google peut d’ores-et-déjà vous permettre d’attirer de nouveaux visiteurs et d’étendre votre sphère d’influence.
 

Bien Choisir ses Mots Clefs

Le choix des mots clefs, répétons le, est une étape essentielle de la vie de votre site qui peut décider de sa réussite ou de son échec.

Il convient pour commencer de faire tomber quelques mythes afin de partir sur de bonnes bases :

  • Les mots clefs ne servent plus à rien : c’est évidemment faux. Pour s’en convaincre, il suffit de taper un mot dans Google et de compter le nombre de résultats sur la première page qui ne possède pas ce mot clef dans leur titre ou leur description… 0, c’est bien ça ? En revanche, on peut douter de l’utilité de la balise Meta Keywords.
  • La sur-optimisation : la sur-optimisation, c’est le fait de placer un maximum de fois son mot clef dans un texte, sans cohérence. Cela se faisait beaucoup il y a quelques années de cela. Outre le fait que vous ferez des visiteurs mécontents, cela vous coûtera une belle pénalité aujourd’hui par Google. A éviter donc !
  • La densité parfaite : par le passé, il y avait l’idée d’une « densité parfaite » de mot clefs à atteindre (autour des 3%). Ne vous préoccupez pas de cela : écrivez vos articles pour vos lecteurs ou vos fiches produits pour vos clients avant tout ! Ajoutez des mots clefs, évidemment, mais faites le d’une façon naturelle.
  • Une page, un mot clef : le concept « une page, un mot clef » était encore très répandu il y a quelques années de cela (et à juste titre). Cependant, nous l’avons vu, Google aujourd’hui comprend les concepts. Optimiser sa page pour un mot clef résulte donc dans une perte de trafic potentiel.

Ceci étant dit, comment donc bien choisir ses mots clefs ? Il y a plusieurs écoles et je ne prétends pas détenir la vérité absolue mais selon moi, aujourd’hui, il faut s’intéresser avant tout à sa cible pour trouver ses mots clefs :

  1. Quelles sont ses préoccupations ? Utilisez votre portrait type ! Fait-elle des recherches assez floues ou très précises ? Directes ou non ? Consulte-elle plusieurs résultats ? Dépasse-t-elle la première page de résultat de Google ?
  2. Quelle est l’intention de vos visiteurs ? Viennent-ils pour acheter ou pour se renseigner ? Selon qu’ils cherchent « de quoi est composé un tee shirt » ou « acheter un tee shirt pas cher », vous n’optimiserez pas votre page avec les mêmes mots clefs. Connaître les intentions de votre cible, c’est vous assurer une satisfaction et un taux de transformation maximal (avec un taux de rebond minimal).
  3. Soyez précis. Pour reprendre l’exemple des tee shirts, vaut-il mieux selon vous être premier sur Google pour le mot clef « tee shirt » ou « tee shirt homme » ? Cela dépend de votre stratégie, bien sûr, mais je vous conseille autant que possible d’utiliser des mots clefs précis. Cela vous coûtera beaucoup moins cher et maximisera vos conversions.
  4. Penser local. Dans le même esprit que le point précédent, n’hésitez pas à inclure des mots clefs précisant votre situation géographique si cela est pertinent. Pour une agence d’intérim à Toulon par exemple, il sera beaucoup plus efficient d’être classé sur le mot clef « recherche travail à Toulon » que « recherche travail ».

 

Des Outils pour Trouver et Analyser la Performance de Chaque Mot Clef

Il y a beaucoup de très bons outils sur le web pour trouver de nouveaux mots clefs. Cependant, aucun ne remplace l’esprit humain et ces outils ne doivent servir que de compléments à une recherche déjà approfondie sur vos mots clefs :

  • Google Adwords Keyword Planner : l’outil de Google (nécessite un compte Adwords). Utile lorsque vous êtes en manque d’inspiration : cet outil va dresser une liste de mots clefs à partir d’un mot clef que vous lui aurez fourni.
  • SEO Spyclass : un logiciel à télécharger que je trouve très utile et très performant. Il possède de nombreuses fonctionnalités mais peut notamment vous aider à connaître la concurrence sur un mot clef.
  • Keyword Spy : Comme son nom l’indique, il permet de connaître sur quels mots clefs vos concurrents sont positionnés ainsi que les publicités qu’ils diffusent. Indispensable selon moi !
  • SEMRush : outil complet vous permettant entre autre de connaître le coût de positionnement (avec de la publicité) sur un mot clef, la concurrence sur un mot clef, les concurrents placés sur un mot clef, etc.
  • Google Webmaster Tools : depuis quelques temps maintenant, il est impossible de voir dans Google Analytics quels mots clefs ont tapé vos visiteurs pour arriver vers votre site. Pour cela, vous devez installer les Google Webmaster Tools (Outil pour les Webmaster de Google). Vous pourrez ainsi voir votre position dans Google sur les recherches effectuées par les utilisateurs et lesquels de vos mots clefs transforment le mieux entre autres informations précieuses.

Je n’ai évidemment fait qu’effleurer les fonctionnalités de chacun des outils décrits ci-dessus pour vous donner une idée de leur utilité générale. Il serait en effet bien trop long d’expliquer toutes les fonctionnalités de chacun et ce n’est pas vraiment le sujet ici. Sachez toutefois que j’ai l’intention dans un futur proche de faire des tutoriels sur chacun de ces outils afin d’apprendre à les utiliser au mieux que je posterai dans une toute nouvelle section de ce site.
 

Conclusion : Optimiser ses Mots Clefs en 2014

Une dernière fois (c’est tellement important) : ne négligez pas l’étape de recherche de mots clefs ! Prenez le temps de connaître vos (futurs) clients et leurs intentions. Utilisez des mots clefs spécifiques ou locaux si cela semble approprié. Enfin, n’hésitez pas à utiliser des outils pour vérifier la pertinence et la performance de vos mots clefs.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*