Accueil » Articles » Augmentez vos Revenus de 20% en Optimisant la Vitesse de votre Site

Augmentez vos Revenus de 20% en Optimisant la Vitesse de votre Site

La lenteur de votre site vous coûte plus cher que vous ne le pensez. Selon des études récentes faites par Google, une seconde d’attente de plus pour vos visiteurs réduit en moyenne vos conversions de 7% ! Pour deux secondes de plus, vous perdrez 18% de vos conversions !

Combien cela signifie pour vous ? Faîtes le calcul !

Vous allez apprendre :

  • Combien vous coûte la lenteur de votre site ;
  • Comment améliorer la vitesse de votre site ;
  • Comment augmenter votre chiffre d’affaires.
  • Prenons l’exemple d’un site X (je vous recommande de refaire le calcul pour le vôtre).

    Nombre de visiteurs uniques par mois : 3000
    Panier moyen : 30€
    Taux de conversion : 4%
    Vitesse d’affichage du site : 5 secondes

    Revenu estimé = Visiteurs * Panier moyen * Taux de conversion = 3600€
    Gain estimé sur l’année (1 seconde de délai d’affichage en moins) = 3600*12*0,07 = 3024€
    Gain estimé sur l’année (2 secondes de délai d’affichage en moins) = 3600*12*0,18 = 7776€

    Incroyable, non ? Avec un site deux secondes plus rapide, ce site gagne quasiment 8000€ sur l’année ! Et vous, combien d’argent perdez vous à cause d’un site trop lent ou non optimisé ?

    Ma réponse est : certainement trop ! Beaucoup trop de gens ne font pas assez attention à la vitesse de leur site et n’optimisent pas ce point, ce qui les pénalise très fortement comme on a pu le voir. Ne faites pas cette erreur ! La majorité des optimisations sont très simples à faire et ne vous prendront que quelques minutes ou quelques heures.

    Comment mesurer la vitesse de votre site

    Il y a énormément d’outils, plus ou moins complets et plus ou moins fiables, vous permettant de mesurer la vitesse de votre site web. Certains vous diront qu’il faut en essayer plusieurs et faire une moyenne afin d’avoir les résultats les plus précis possibles.

    Pour ma part, je me contente de l’outil créé par Google : le Google Page Speed.
    Google Page Speed vous Permet de Connaitre la Vitesse de votre Site
    Cet outil est très simple d’utilisation, assez complet et est robuste (comprendre : fiable). Vous pouvez le trouver ici : Google Page Speed.

    Si vous le désirez, vous pouvez compléter ou affiner votre analyse avec l’excellent outil de Web Page Test également. Vous pourrez alors calculer le temps d’affichage en fonction de la localisation de vos visiteurs et de leur navigateur. Suivez ce lien : http://www.webpagetest.org

    Comment améliorer la vitesse de votre site

    Tout d’abord, commencez par mesurer la vitesse d’affichage de quelques unes de vos pages clefs (généralement la page d’accueil, puis des pages produits ou catégorie dans le cas d’un e-commerce, ou des articles dans le cas d’un blog).

    Mettre à jour votre site

    La première chose à faire pour optimiser votre site est de vérifier que vous disposez d’une version à jour pour chacun de ses composants. Par exemple, si vous disposez d’un blog WordPress, installez la dernière version et mettez à jour tous vos plugins. Si vous disposez d’un e-commerce –généralement PrestaShop en France-, vérifiez également que vous disposez d’une version récente et que vos modules sont à jour.

    N’oubliez pas de toujours tester en local avant de faire la mise à jour sur votre serveur ! Faites également une sauvegarde de votre site avant de faire ces changements, au cas où.

    Changer d’hébergement

    Lors de vos débuts, vous avez certainement opté pour l’hébergement le moins cher, vous disant que cela ne poserait pas de soucis. Cela est compréhensible, mais est une erreur à mon sens. Sans parler de disposer des mêmes serveurs que Google, préférez toujours des formules d’hébergement haut de gamme : l’argent investi vous sera très largement rendu comme nous avons pu le voir plus haut !
    Oubliez absolument les hébergements mutualisés si vous espérez un jour vivre de votre site et choisissez un hébergement dédié.

    Préférez également des hébergeurs qui ont des partenariats avec vos fournisseurs de solutions web ou qui sont conseillés par ceux-ci. Renseignez-vous, le temps investi en vaut largement la peine !
    N’hésitez pas à questionner les hébergeurs de votre liste et à leur demander ce qu’ils ont de plus que leurs concurrents.

    Pour mon blog WordPress, par exemple, j’ai choisi WP Engine , car ce sont des spécialistes WordPress et qu’ils mettent l’accent sur la vitesse. Ils ont également des outils très intéressants comme des sauvegardes automatiques journalières, un one-click sauvegarde / restaurer, et des CDN (Content Delivery Network).

    Cachez vos pages

    Non, non, je ne parle pas de soustraire vos pages à la vue de vos visiteurs, mais seulement de les mettre en cache. Cela démultipliera la vitesse d’affichage de votre site ; résultats garantis !
    Beaucoup de plugins existent pour WordPress mais, me concernant, WPEngine possède un système de cache développé en interne et compris dans mon hébergement, donc pourquoi s’en priver ?
    Si vous avez un e-commerce PrestaShop, je vous conseille le module Cache Manager développé par Presta Module. Celui ci regroupe tous les avantages : fiabilité, stabilité et performance (et non, je ne suis pas payé pour écrire ça !).

    Enlevez ce qui n’est pas nécessaire

    Faites du tri dans votre site web ! Je suis sûr que vous n’utilisez pas la moitié des modules de PrestaShop : désinstallez ceux qui vous sont inutiles. De même pour WordPress : faîtes un tri dans vos plugins et désinstallez ceux qui ne vous servent pas ou plus.
    Pensez également aux plugins / modules sociaux. Sont-ils vraiment au centre de votre stratégie marketing ? Si oui, gardez les. Si non, interrogez-vous sur le coût temporel (et donc pécuniaire) de ceux-ci.

    Optimisez vos images

    Les images sont malheureusement encore bien souvent le boulet en plomb de vos sites web.
    En fait, dans l’immense majorité des cas, vous pouvez réduire drastiquement le poids de vos images sans perte visible de la qualité.
    Commencez déjà par choisir le bon format d’images : le bitmap (.bmp) est à oublier absolument. Pour des photos, vous choisirez le jpeg (.jpg) tandis que pour vos autres images, vous préférerez le format png (portable network graphics).

    Si vous utilisez PhotoShop, vous pouvez enregistrer vos images et photos avec l’option « enregistrer pour le web » (commande Fichier > Enregistrer pour le web). Cela allègera considérablement le poids de votre photo ou image.

    Pensez également à ajuster la taille de vos images avant la mise sur serveur. En effet, beaucoup n’y pensent pas car les images sont en général redimensionnées automatiquement (car d’une page produit sous PrestaShop par exemple). Cependant, si vous soumettez une image 4 fois plus grande que le rendu final en page produit, le serveur devra la récupérer puis l’ajuster, ce qui consomme de l’énergie et donc du temps. Il est donc largement préférable d’ajuster vos images avant de les envoyer sur le web.

    Optimisez votre code

    Je vous vois déjà paniquer ! Ne vous inquiétez pas, je n’aborderai rien de très technique ici. Toutefois, il est vrai que de vrais développeurs peuvent vous aider à gagner beaucoup de temps avec des optimisations plus fines.

    Je ne vous donnerai que trois conseils de base qui devraient déjà largement optimiser votre site :

    1. Regroupez vos fichiers CSS qui peuvent l’être. Il est préférable d’avoir un gros fichier (dans la limite de ce qui est logique évidemment) à charger que dix petits.
    2. Réduisez la taille de vos fichiers CSS et JavaScript en supprimant les espaces et les retours à la ligne. Pensez à enregistrer avant vos fichiers sur votre disque pour avoir une version « lisible » de ceux-ci !
    3. Utilisez des sprites CSS. Quoiiiii ? En gros, si vous avez 10 petites images affichées sur votre site (logo, image Facebook, bannière, etc.), regroupez les dans une seule grande image. Ensuite, utilisez les styles CSS pour n’afficher que la partie souhaitée dans les différents endroits de votre site.

    Combien avez-vous gagné ?

    Tous les conseils et astuces que je vous ai donnés ci-dessus sont très simples à mettre en œuvre, certes, mais cela devrait considérablement accroitre la vitesse de votre site !
    Les personnes qui ont accepté de se plier à l’expérience avec moi ont en moyenne gagné plus de 2 secondes sur l’affichage de leurs pages clefs… Je vous laisse imaginer l’impact sur leur chiffre d’affaires !

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*